Une chanson pour comprendre l’idéologie des ligues d’extrême droite.
Une autre chanson sur l’enthousiasme du front populaire.

Traiter le Front Populaire en 3e dans la crise des années 30 est souvent un exercice difficile pour les élèves.
Comment leur faire comprendre les raisons du coup de force de l’extrême droite en 1934 sans rentrer trop dans les détails ou en en utilisant un vocabulaire politique incompréhensible pour la plupart d’entre eux.

« Le chant des ligueurs »de 1934 permet d’expliciter l’idéologie du camps antiparlementaire, patriotique et nationaliste, composé d’anciens combattants.
La chanson est disponible sur Youtube

La voix des aînés nous appelle
Tous présents, petits fils de France
Au nom de la France immortelle
Allons cadets, serrons les rangs
Nous aurons la fierté suprême
De défendre son sol ses lois
Car nous avons tous pour emblème
Sur notre cœur le coq gaulois

Debout les vieux poilus de France
Debout, soldats de l’avenir
Soyons unis dans l’espérance
Unis dans le fier souvenir !
Patrie, honneur, vertu civique
Mènent l’étendard sans pareil
De nos phalanges magnifiques
Vers la clarté vers le soleil

« Vas ‘y Léon’ de Gaston Montéhus en 1937 défend ardemment Léon Blum et les idées socialistes et pacifistes du Front Populaire.
La chanson est disponible sur Youtube

C’est tout l’pays qui frémit d’impatience
C’est tout un peuple qui réclame du pain
Vas-y sans peur, tente ton expérience
Nous sommes là pour faire taire les coquins

Vas-y Léon
Défend ton ministère
Vas-y Léon
Faut qu’Marianne ait raison
Car Marianne est une meunière
Et les ailes de son moulin
Doivent tourner pour les prolétaires
Pour qu’les gueux ne crèvent plus de faim

C’qui faut Léon, c’est la paix dans le monde
Commençons donc à la faire chez nous
A bas l’canon, a bas l’canon qui gronde
Il faut qu’l’amour nous donne rendez-vous