L’OMC, dont le rôle dans le processus de mondialisation et de libéralisation des échanges est parfois critiqué, cherche à se disculper en répondant à dix affirmations qu’elle juge fausse : l’OMC dicte les politiques, préconise le libre-échange, est un instrument de grands groupes de pression.
On peut donc recueillir ici le point de vue de l’organisation et télécharger l’ensemble au format .pdf;
A croiser sans doute avec des sites altermondialistes :

http://www.wto.org/french/thewto_f/whatis_f/10mis_f/10m00_f.htm