Le tableau d’Hans Holbein de 1533 « les Ambassadeurs » permet de traiter l’intégralité du chapitre.

Les Ambassadeurs est un double portrait de Jean de Dinteville et Georges de Selve peint par Hans Holbein le Jeune en 1533, actuellement conservé à la National Gallery de Londres. Le tableau est signé et daté en bas à gauche, dans une zone d’ombre : IOANNES HOLBEIN PINGEBAT 1533.

Cette huile sur bois qui assemble dix panneaux de chêne, est, par ses dimensions (207 × 209,5 cm), l’œuvre la plus ambitieuse de la carrière de Hans Holbein. Considérée comme pionnière du genre du portrait double en Europe du Nord, elle peut être vue comme une célébration (néanmoins ambiguë) des valeurs de l’Humanisme du XVIe siècle, notamment en raison de la portée symbolique des objets présentés sur l’étagère double de la partie centrale. Mais elle reste surtout célèbre pour contenir, au premier plan, une des plus spectaculaires anamorphoses de l’Histoire de la peinture : une forme évoquant un os de seiche se révèle, depuis un point de vue oblique, être un crâne humain, caractéristique des vanités de la Renaissance.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.