Suivant le programme 2016 de Géographie de 6e, cette proposition d’étude de cas se concentre sur l’attitude d’une population nomade, les Qashqaï, face à un territoire présentant des contraintes (1.1), une attitude faite d’adaptation par un mode de vie traditionnel (1.2) et de nouvelles réactions face à la modernisation et aux changements du milieu (1.3)

Extrait du BO de 2016
6e Géographie Thème 2 « Habiter un espace de faible densité » Chapitre « Habiter un espace à forte(s) contrainte(s) naturelle(s) ou/et de grande biodiversité. »
« Certains espaces présentent des contraintes particulières pour l’occupation humaine. Les sociétés, suivant leurs traditions culturelles et les moyens dont elles disposent, les subissent, s’y adaptent, les surmontent voire les transforment en atouts. On mettra en évidence les représentations dont ces espaces sont parfois l’objet ainsi que les dynamiques qui leur sont propres, notamment pour se doter d’une très grande biodiversité. »

Introduction explicative

Suivant le programme, cette proposition d’étude de cas se concentre sur l’attitude d’une population nomade, les Qashqaï, face à un territoire présentant des contraintes (1.1), une attitude faite d’adaptation par un mode de vie traditionnel (1.2) et de nouvelles réactions face à la modernisation et aux changements du milieu (1.3)

L’ensemble de ce thème se traite en 5 a 6 heures (évaluation possible à inclure)/ L’étude de cas suivante comporte 11 documents. Elle est prévue pour se traiter en 2h30/3h, avec une moyenne de 3 a 4 documents par heure, ce qui peut paraître beaucoup mais présente à mon sens l’avantage d’approcher une certaine exhaustivité en limitant l’inflation. Ces documents peuvent être agrémentés de vos trouvailles photographiques. L’étude de cas est normalement suivie d’une mise en perspective comparant à l’échelle mondiale ce que les élèves ont appris à propos des Qashqaï

Afin de laisser chacun libre de ses propres démarches, on ne fournira ici que les documents et le fil conducteur de l’étude de cas, à chacun de questionner les documents selon ses habitudes didactiques et de faire remplir aux élèves les cartes comme bon lui semblera. Pour la plupart des enseignants, remanier les questionnement en suivant nos propres formulations et habitudes est souvent plus épanouissant que de se glisser entièrement dans des études « clés-en-main ».

Le fil conducteur de l’étude de cas

1.1 L’Iran, un pays au fortes contraintes

Cette première sous-partie de l’étude de cas remet en perspective les échelles de l’étude de cas et permet de dégager les contraintes de type climatique (désert) et géologique (montagne)

Sur le Document 1. Les élèves pourront la situer, à partir du planisphère ou d’une carte projetée, au Moyen-Orient, ainsi que les pays, mers & océans voisins au besoin.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.