Thème 3 : L’Empire romain dans le monde antique
Conquête, paix romaine et romanisation : « L’enchainement des conquêtes aboutit à la constitution d’un vaste empire marqué par la diversité des sociétés et des cultures qui le composent. Son unité est assurée par le pouvoir impérial, la romanisation et le mythe prestigieux de l’Urbs » (Eduscol).
L’exemple du vivier romain permet ici de montrer aux élèves « une trace concrète » de la présence romaine dans le sud de la France (Les Issambres, dans le Var), présence qui s’intègre et tire profit du relief côtier (« en lien avec l’environnement », Eduscol).
Exemple qui permet également de mettre en avant l’importance des traces archéologiques dans la construction de l’histoire.

Utilisé aussi en seconde

Thème 2 : L’invention de la citoyenneté dans le monde antique
Citoyenneté et empire à Rome (Ier-IIIe siècles) : «  A une vision restreinte et fermée dans le cadre étroit de la cité pour Athènes s’oppose une vision universaliste et intégratrice dans celui d’un vaste empire de plus de 3 millions de Km2 pour Rome […] la pérennité de l’empire tient pour beaucoup à l’octroi de la citoyenneté romaine aux peuples conquis » (Eduscol)
Le vivier romain peut, outre un questionnement sur la place de la Narbonnaise au sein de l’empire romain, permettre d’aborder, de façon localisée et originale, l’évolution des fondements de la citoyenneté. Le vivier est lié à un villa gallo-romaine, témoignant d’une romanisation avancée. Les interrogations restent ouvertes quand à son propriétaire et à sa place au sein du système romain : clientélisme puis citoyenneté (Ier siècle av. J.-C.), peut-être renouvelée sous Vespasien, place dans le système commercial local et/ou régional, etc. Le questionnement peut porter sur la signification de la citoyenneté ici. Avec l’empire le statut de citoyen évolue : être citoyen (sujet de l’empire !) devient le symbole d’une certaine réussite sociale, culturelle mais aussi économique. La citoyenneté est aini fondamentalement liée au processus de romanisation et d’intégration.

DONNADIEU et VADON, « Le vivier maritime gallo-romain de La Gaillarde près Saint-Aygulf », Institut des fouilles de Provence et des Préalpes, Bulletin et Mémoires, tome I, 1926-1928, Paris, pp. 225-230

Sites internet utiles :

  • Roquebrune-sur-Argens : www.roquebrune.com
  • Provence/méditerranée : http://www.provence-mediterranee.com/issambres.htm

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.