Cette proposition d’évaluation est à replacer dans le chapitre de 4e « Le tourisme et ses espaces » (Thème 2-Géographie). [1]

Capacité : Savoir situer dans l’espace et dans le temps.

Mise en contexte pédagogique : Pour réussir cette évaluation, le parcours didactique a débuté par l’enseignement et l’évaluation du chapitre « L’Europe et la Révolution industrielle » (Thème 2- Histoire) puis a été poursuivi par le chapitre « Le tourisme et ses espaces ». Dans ce dernier, la classe a travaillé sur Cancun (Mexique) dans une démarche géohistorique : Quel processus de mise en tourisme a connu la ville de Cancun des années 1970 à nos jours ? Le bilan de la séquence s’est appuyé sur la double page « Géohistoire » du manuel Belin de 4e (2016, pp. 230-231).

Évaluation : Ce devoir de fin de séquence est une analyse de quatre documents sur le tourisme à Trouville dans une démarche géohistorique. En effet, les élèves ont à situer dans le temps et dans l’espace le processus de mise en tourisme de ce littoral normand. Pour y arriver, le professeur met à leur disposition les documents suivants ;

  • Une peinture d’Eugène Boudin, La plage de Trouville, 1864 (Huile sur toile,1864, lieu de conservation : musée d’Orsay, Paris).
  • Une photo de la plage de Trouville de nos jours
  • Une carte de localisation.
  • Un extrait de texte sur la naissance et l’essor du tourisme à Trouville = Annick Polin, Bertrand Gendreau, « La plage de Trouville-Eugène Boudin », Fiche pédagogique, CRDP Basse-Normandie, 2012.

Dans un premier questionnement, les élèves effectuent un repérage simple dans le temps et dans l’espace de la station trouvillaise. Puis, ils interrogent les premières formes de pratiques touristiques sur ce littoral normand du XVIIIe au XIXe siècle. Enfin, ils voient l’évolution actuelle du tourisme balnéaire. La synthèse est une bande chronologique à remplir pour contextualiser la mise en tourisme de Trouville.

Retrouvez ci-dessous le fichier élève et la correction du professeur.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.