La seconde partie du thème I présente les inégalités de richesse et de pauvreté: évaluation des compétences à travers trois travaux collaboratifs.


© Biz

Temps: trois heures (une heure en équipes, une heure en mutualisation et mise en perspective).
Supports: cartes du manuel.

Compétences évaluées:
C2 Se repérer dans l’espace
C3 Comprendre un document
C4 Raisonner, justifier une situation géographique
C7 Coopérer et mutualiser.

Instructions officielles: description des caractéristiques de la répartition de la richesse et de la pauvreté dans un premier temps à l’échelle mondiale. À l’aide de 2,3 planisphères (richesse/habitant, IDH, IPM, …), les élèves identifient la répartition inégale de la richesse et de la pauvreté. > Montrer la diversité des situations mondiales (pays développés, pays émergents, pays les moins avancés). > Passer à l’échelle locale, par exemple dans un espace urbain d’un pays riche ou d’un pays pauvre, ce qui peut permettre de montrer les lignes de fractures s’observant à toutes les échelles.
Dans un second temps, s’appuyer sur des exemples de pays étudiés pour mettre en évidence les inégalités socio-économiques au sein d’un État. > Émergence de certains États, recul global de la pauvreté dans le monde, augmentation de la pauvreté en Afrique subsaharienne, les inégalités socio-spatiales dans les pays développés : des exemples qui illustrent la diversité découlant des dynamiques politiques, sociales, économiques et culturelles.

Puis en lien avec l’EMC, travail « on a plate » (à partir d’une bande dessinée): travail collaboratif (une heure).
La séquence contient la mise en perspective, le travail collaboratif sur la diversité des situations de richesse et de pauvreté mondiales, puis à partir du webdocumentaire sélectionné, les observent à l’échelle d’un territoire. Pas de feuille de route, se référer à la précédente.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.