Les instructions officielles:

Dans ce chapitre, nous devons regarder la mondialisation depuis la mer, et pas uniquement depuis les littoraux. Ainsi, 80% des échanges mondiaux sont réalisés par voie maritime le long d’itinéraires et de routes stables empruntés par des flottes de plus en plus puissantes alors que les espaces maritimes fournissent un tiers des hydrocarbures. Certains lieux de passage occupent une place stratégique (détroits et canaux). Ces phénomènes entraînent une très forte, mais encore inégale, maritimité des espaces terrestres (degré de dépendance au fait maritime d’un espace donné, mais aussi degré d’anthropisation des espaces maritimes). Surtout, on assiste aujourd’hui à la maritimisation d’un nombre croissant d’États littoraux qui se tournent de plus en plus vers la mer pour des raisons géoéconomiques et géopolitiques. Ils se dotent des moyens leur permettant d’affirmer leur souveraineté territoriale (zones économiques exclusives), la mise en valeur de leurs richesses maritimes et leur intégration aux échanges mondiaux. Cette territorialisation des espaces maritimes et la projection des politiques de puissance des grands États, qui sont des puissances maritimes et navales, sont parfois génératrices de tensions, voire de conflits.

Espaces de ressources et d’échanges, les mers et océans subissent des pressions anthropiques croissantes. Face à la fragilisation des milieux océaniques, régulateurs climatiques et espaces de ressources, la question d’un développement maritime et littoral plus durable est devenu un enjeu mondial majeur.

Source: Éduscol, interprétation du Bulletin officiel

Temps: 5 heures + I heure

En lien avec l’EMC: cultures de l’engagement et de la règle et du droit

Supports variés:  manuel Nathan, ressources choisies par le professeur (Presse écrite, supports divers)

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l’enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l’espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.