Quoi de mieux pour comprendre une seigneurie, que d’en reconstituer une ?


« Le château-fort » concrétise la domination seigneuriale et répond à quatre fonctions dont l’examen permet d’aborder tous les principaux aspects de ce thème :
– la fonction d’organisation et de gestion de la seigneurie (le château n’est pas que mâchicoulis et créneaux, il comprend la « basse-cour », généralement disparue, des bâtiments d’exploitation de la seigneurie, …).
– la fonction politique et sociale de pivot de l’encellulement et du contrôle des hommes.
– la fonction symbolique de la domination inscrite dans le paysage, notamment par l’élévation, et lieu de la vie noble du sire châtelain et de ses milites (les chevaliers) ;
– La fonction militaire, de protection, réévaluée par certains chercheurs et pour certaines régions[…] ».
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/62/9/College_Ressources_HGEC_5_Hist_03_PaysanSeigneurs_152629.pdf

En lien avec le chapitre « Paysans et seigneurs », élaboration d’un château et de son cadre de vie. Travail collaboratif, nécessitant une prise d’autonomie et d’initiatives. Là, encore, la tâche complexe est confiée à la classe entière. Les rôles sont distribués en fonction des compétences des adolescents. L’activité peut être réalisée en interdisciplinarité.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.