Séance sur le harcèlement avec l’utilisation du numérique : SERIOUS GAME, Recherches & Moodle.
Activité à partir d’un serious game contre le Harcèlement

Public : élèves des cycles 3 et 4.
Durée : 50 minutes.

Objectifs et compétences.

DOMAINE 3 : La sensibilité : soi et les autres

  • Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments : être conscient de ses sentiments et de la valeur de sa personne ; connaître les comportements à avoir dans une situation de harcèlement.
  • S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie : comprendre la souffrance induite par le harcèlement et prendre conscience de la responsabilité qu’induit la vie en collectivité.
  • Se sentir membre d’une collectivité : agir en acteur responsable dans la société.

DOMAINE 3 : Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres

  • Comprendre les raisons de l’obéissance aux règles et à la loi dans une société démocratique : avoir connaissance des textes de lois et des peines pour harcèlement.

Utilisation du Serious Game

  • L’apprenant est acteur de son apprentissage en devenant un élève qui découvre des situations d’élèves, victimes du harcèlement.
  • Autre avantage, ce jeu se passe dans la cadre scolaire, ce qui permet de se projeter dans une situation proche de la réalité.
  • 3 phases sont présentes et intéressantes : enquête, jugement, témoignage de la victime harcelée et du harceleur.
  • Le jeu est clôturé par un quizz qui doit faire réfléchir l’apprenant sur les démarches à suivre dans ces situations. Il recadre aussi le rôle de témoin et de son devoir de parole.

Le jeu permet de développer l’empathie. Il rappelle les conséquences du harcèlement et les démarches pour agir en tant que citoyen responsable.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.