Exemple de programmation que je distribue en début d’année.

Une programmation est une utopie, pratique, mais pas toujours facile à suivre. Je partage ma programmation sur le niveau 6ème. Évidemment, elle correspond à mes propres contraintes (vacances scolaires zone C, une semaine de séjour vélo avec mes 5ème, 3 jours de séjour à Paris, 3 jours aux RDV de l’histoire de Blois, 3 jours au festival de géopolitique de Grenoble) mais c’est un fichier modifiable donc à vous de l’adapter aux vôtres.

* Démarche de construction:

– Une programmation sur environ 28 semaines.

– Je termine ma programmation le 7 juin (Séjour vélo du 10 au 14 juin, semaine de révision du brevet, absence des élèves etc)

– J’ajuste la programmation entre chaque vacances scolaires.

– J’essaie de prévoir 1 devoir maison par matière et 1 DM par trimestre.

– Je prends en compte à chaque fois 1h pour les évaluations (pour des raisons de lisibilités) mais c’est plutôt 30 min d’évaluation et 20 min de remédiation au cours suivant. SAUF pour les 4ème, niveau dans lequel je souhaite faire des évaluations type brevet après les vacances de Noël (J’ai un edt sous format 2h – 1h).

* Pourquoi n’est-elle pas très précise ?

– Les programmations sont des utopies quasiment impossible à respecter et c’est frustrant !

– Je sais où je vais mais j’ai une plus grande capacité d’adaptation (sortie pas prévu d’une classe, une classe plus lente qu’une autre, un congés maladie)

* Pourquoi mettre une frise avec ?

– Par soucis d’économie de place dans le cahier des élèves.

– Elle permet (à mon avis) aux élèves de mieux se repérer.

* Pourquoi donner la programmation aux élèves ?

– Je me sens plus obligée de la suivre 😉

– J’ai l’impression qu’avec elle et la frise, ils comprennent mieux où l’on va.

À vous de vous approprier ces programmations !

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.