Séance d’enseignement moral et civique sur la liberté, la laïcité et la tolérance religieuse. Fiche d’activité. Cours. Diaporama 

Liens avec le BO: « RESPECTER AUTRUI- En lien avec le programme d’histoire la notion de tolérance est à aborder. Ce travail permet notamment d’étudier les mises en tensions des valeurs dans un rapport entre soi et les autres en considérant les discriminations religieuses. Le rapport liberté de conscience – liberté religieuse est à considérer dans un régime de tolérance.  »

Une série de deux séances, avec diaporama et fiche d’activité

Pour réfléchir à l’intolérance et la tolérance religieuse aujourd’hui en France

les unes de Charlie
la première « une » a été publiée avant les attentats de 2015, la seconde illustrée le premier numéro après cet événement.

L’intolérance due aux religions par une critique de celle-ci avec les élèves. Les manifestions d’ultras catholiques contre la mariage pour tous sont amenées à être critiquées en tant qu’homophobes, un extrait de la Bible aussi.

L’idée est de dire qu’on ne peut pas appliquer l’intégralité d’un texte religieux sans nuire à une autre communauté (réflexion sur l’intégrisme?). Ce premier cours commence d’ailleurs par une discussion avec les élèves sur l’attentat de Samuel Paty (voir diaporama), pour discuter de l’intégrisme religieux.

Puis en séance 2,

Le droit et la réponse de la République :

droit au Blasphème, à la caricature, tolérance d’un avis ou d’une critique contre sa croyance (acceptée et expliquée dans la vidéo de J. Debbouze en lien dans la vidéo, à capturer avec la site videovor.com , ma capture fut trop lourde pour le site). Un rappel avec un document simple: plusieurs religions cohabitent en France, les pays qui critiquent actuellement la France pour son « intolérance » ont souvent du mal à faire cohabiter plusieurs religions sur leur sol… La réflexion se développe aussi sur la charte de la laïcité.

Le fil conducteur est la tolérance, la tolérance de la critique envers les religions doit amener tous et toutes à accepter de vivre ensemble dans la République. Accepter une critique, une caricature, un blasphème, (accepter n’est pas aimer), c’est aussi s’ouvrir à la critique, donc relativiser sa croyance et refuser l’intégrisme.

Croire ou ne pas croire, mais tolérer toujours,

car c’est la Raison qui doit nous guider et non l’intolérance religieuse de la croyance aveugle.

L’exercice des libertés en France

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.