Depuis 2015, le droit à Internet fait partie des droits de l’Homme. Estimant que «les mêmes droits dont les personnes disposent hors ligne doivent être aussi protégés en ligne, en particulier la liberté d’expression», le Conseil des droits de l’homme de l’ONU en a profité pour condamner «sans équivoque les mesures qui visent à empêcher ou à perturber délibérément l’accès à l’information ou la diffusion d’informations en ligne».

Introduction

« Vous êtes des digital natives (des « personnes nées avec l’informatique »), pour vous, l’univers numérique et toutes les technologies digitales qui annoncent le cybermonde sont la norme, y compris Internet. On parle aussi de « génération Y » parce qu’elle a succédé à la génération X, celle du baby-boom (1955-1975), aussi nommée tant elle semblait dépourvue de tout repère […]. Les « immigrants », eux, ne sont pas tombés dans la technologie numérique quand ils étaient petits car elle n’existait pas, mais ils en ont édifié les premiers fondements pour certains d’entre eux, ou alors ils y ont goûté et l’ont adopté ! Pour les uns comme les autres, le web.2.O est une aubaine, tout autant que les réseaux sociaux ou les blogs. Le narcissisme des digital natives n’est plus à vanter: il est leur marque de fabrique« .

Toile et toi, le net d’après Steve Jobs, Philippe Godard et Marion Montaigne, éditions Gulf Stream, août 2012

La police prédictive, dessin de presse paru sur le site de Médiapart, 2018

Compétences travaillées:

C3 Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués

C4 S’informer dans le monde du numérique

C6 Pratiquer différents langages

C7  Mutualiser

 

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.