De nouveaux modes de production naissent avec la « révolution industrielle » ou industrialisation. Ils modifient profondément les paysages, bouleversent les sociétés, et en même temps, naissent des idées nouvelles. L’Europe est également touchée par des mouvements nationaux : c’est le « Printemps des peuples« .


Objectifs de la séquence:

Dans ce chapitre, nous cherchons à …

  • Identifier les inventions du XIXe siècle, leurs conséquences économiques, sociales et culturelles et leurs effets sur les paysages.
  • Expliquer comment l’industrialisation bouleverse la vie quotidienne des hommes et des femmes.
  • Analyser quelles sont les nouvelles façons de penser la société qui se développent avec la révolution industrielle.
  • Décrire l’émigration des Européens au XIXe siècle.
  • Expliquer les mouvements nationaux qui agitent l’Europe au XIXe siècle.

Compétences travaillées:

– construire des repères chronologiques

– nommer, localiser et caractériser un lieu dans un espace géographique

– raisonner, justifier une démarche et les choix effectués

– pratiquer différents langages en histoire – géographie

Supports: manuel Nathan 2016, sous la direction de Sébastien Cote, Armelle Fellahi, Gwenaëlle Hergott, Anne-Marie Hazard-Tourillon

Démarche: en entame, une étude de cas sur le Creusot, puis distribution de la feuille de route, activités sur les repères (fiches n° 2 et n°3), mise en perspective (diaporama A) sur la première partie, les transformations techniques et économiques, couplée avec des éléments d’histoire locale et insiste sur l’impact crucial des transports. Une activité d’approfondissement repose ainsi sur l’exemple de Brest et de l’industrialisation. La seconde partie aborde les transformations sociales à partir de la gravure de Bertall de Lavieille, « Paris et ses Parisiens » (publiée dans le Diable à Paris, « revue comique », Jules Hetzel éditeur, 1845), puis un corpus de documents permet de dresser rapidement un tableau de la société du XIXe siècle. La mise en perspective est facilitée par l’étude préalable en Éducation Morale et Civique des libertés et de l’acquisition des droits sociaux. Elle présente les conséquences des mutations sociales sur les paysages des métropoles, favorisant la concentration industrielle et la fixation d’aires de peuplement. La partie est propice à l’évocation de l’émigration européenne, déjà évoquée en géographie dans le chapitre « Un monde de migrants » (une introduction de géographie historique). Enfin, une activité d’approfondissement sur les idées nouvelles et une mise en perspective permettant d’introduire les aspirations libérales et nationales.


Les notions nouvelles: action – bourgeoisie – capitalisme – classe moyenne – innovation – libéralisme – paternalisme – « printemps des peuples »- prolétariat – sidérurgie – socialisme –

La séquence comprend …

– la feuille de route (fiche n°1)

– la fiche sur les repères chronologiques (fiche n° 2)

– le document sur les repères spatiaux (fiche n° 3)

– l’étude de cas sur le Creusot (fiche n° 4)

– l’activité d’approfondissement sur « Brest et l’industrialisation au XIXe siècle » (fiche n°5)

– l’étude de cas sur  » les mutations sociales au XIXe siècle en Europe » (fiche n°6)

– l’activité d’approfondissement sur « les idées nouvelles en Europe au XIXe siècle » (fiche n°7)

– l’étude de cas sur « Bécassine et l’émigration bretonne » (fiche n°8)

– l’exercice sur « Lucky Luke et l’industrialisation au XIXe siècle »

– la mise en perspective sur les transports (et corrigé)

– la mise en perspective: diaporama n° 1, n°2, n° 3

– les deux évaluations (+ corrigés)

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.